Actualité

 

IMAGES A CRUZOE

  

Le thème est toujours présent : le cycle, la vie. Ce sont des graines, des germes, des racines et des arbres qui hantent cette nouvelle démarche ; le végétal donc, le vivant en opposition à la fibre inerte du papier. Un thème sur lequel l’artiste s’était engagé en 1996. 

 

Chacune de ses œuvres sont de lentes transformations : célébrations, ruptures, éclats de rire de couleurs vives depuis l’enfance entre la terre et le ciel. Ce sont des éclosions entre le plein et le vide. L’artiste fait de symboles primordiaux une expérience unique ; de ses encres sombres et grasses, il fouille dans le clair-obscur de notre inconscient la matière. Il la surexpose parfois, en bascule les couleurs, il les solarise pour en réinventer, transposer la partition première. C’est une invitation à penser autrement la chose et son contraire. Il décline ses métamorphoses, ses rêveries, ses souvenirs comme il les vécut sur son île ou en ses terres d’élection, car c’est là que le peintre puise son inspiration, ses provocations envoutantes, celles du désir et de ses solitudes ouvertes à ses ciels en quête de nouvelles sèves.

 

 

 

 

 

 

Son travail nous évoque une éphéméride, un carnet de son propre voyage immobile où les pages se lient entre elles, s’interrogent, s’attardent sur des objets de notre mémoire. Un vaste grenier où la lumière des saisons confirme l’intrigue du temps et de l’espace. L’artiste ose la répétition qui n’est pas sans rappeler certains clichés de verre brulés à la lumière de nos mémoires, incandescentes ou sourdes à la façon dont Proust insolait de mots sa propre histoire.

 

Le travail du peintre Delène Bartholdi s’enrichi  d’autres disciplines.

On connaît ses participations à des exposition institutionnelles comme celles en 2000

« sur les traces d’Eugène Fromentin et Pierre Loti »  Désirs d’Orient ou la mise en scène d’un roman de Stevenson 2ans plus tard .

A la demande de Monsieur et Madame Harmouzi , il signe et développe  un concept nouveau d’hôtellerie  qui vient d’ouvrir aux portes du désert au sud du Maroc . Une mise en scène particulière et inédite qu’il décline selon sa connaissance du désert et les auteurs du début du 20 eme siecle qui ont su nous faire partager ce désir d’ailleurs et d’absolu .

www.azalaidesertlodge.com

Actuellement , au-delà de son travail de peintre et graveur il travaille sur un projet , un hommage au général Daumas  en collaboration de son arrière petit fils . Le thème du cheval d’Orient sera exprimé selon les connaissances d’un cavalier et écrivain incontournable du XIV eme siècle. 
 
 
 
 
 
 

Madame, Monsieur, chers amis,

J’ai le plaisir de vous faire part de la sortie nationale de mon roman :L’ île d’ Elle, le 7 décembre 2015.

En avant- première, je vous invite à venir faire dédicacer votre exemplaire de série de tête pendant le marché de Noël de Beaulieu sous la Roche qui se tiendra les 4-5-6 décembre 2015. Livre que vous pouvez dès à présent réserver à l’aide du bon ci-dessous. Si vous ne pouvez vous déplacer ces jours - là, je me ferai un plaisir de vous l’envoyer dédicacé à la personne de votre choix.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

 

 

 

 

Bon de réservation 

 

Livre broché 14,8 X 21 sur papier ivoire bouffant 80 g, édité par les  Editions du mérite, collection Pied du Monde.

 

Prix par ouvrage : 21€, frais de port : 3,70 € si envoi, date limite 23 décembre à

 

Deléne Bartholdi, cour des arts, 1 rue des sables 85190 Beaulieu sous la Roche

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.     Tel : 06 86 66 78 01

 

*******************************

 

 

Biographie

 

L’auteur Régis Delène, né à la Roche-sur-Yon (Vendée, France), est l’arrière petit neveu du célèbre sculpteur Frédéric Bartholdi. 

 

 

Quatrième de couverture

 

« Vous pensez que le bonheur n’existe que sur les îles désertes. On ne réinvente jamais sa vie, on la poursuit comme on chevauche une vague née d’une source lointaine. Les eaux sont multiples, poursuivies d’haleines et de vents noués à l’infini. N’oubliez jamais votre terre, encore moins ses blessures creusées de fleuves anciens. (…) «  N’oubliez pas que l’île est un miroir du monde. Elle est sauvage, cruelle. Vous êtes certainement de ceux qui pensent que le paradis est un lieu sans lois ?

Je vous ai observés hier soir depuis les hauteurs du môle lorsque vous débarquiez. Vous ne vous débrouillez pas si mal que cela pendant les tempêtes ! (…)

L’art et l’amour partagent les mêmesvaleurs d’exigence.  Lui est  artiste peintre en mal d’inspiration, lorsqu’il propose à sa femme, loin du monde de renouer avec son art égaré.Elle, Isabelle abandonne tout pour le suivre sur une île déserte.

 

Argumentaire :

 

-          Un livre frais, riche en poésie et ouvert sur le monde.

-          Grande qualité littéraire 

-          Belle histoire d’amour !